Alors que l’OMS implémente une stratégie d’intégration des médecines alternatives au sein des services de santé, celles-ci ont déjà le vent en poupe chez les Français. Les récents résultats de nombreux sondages soulignent très bien cette nouvelle tendance.

Bien entendu, on trouve de tels services dans les grandes villes de France. Mais il est intéressant de relever que ces services qui peuvent encore sembler relativement nouveaux, du moins dans leur succès, se trouvent aussi dans des localités de taille plus modeste.

Ci-dessous, nous vous présentons de façon détaillée, nous l’espérons, la liste des villes de France où les médecines douces sont particulièrement populaires. Et si vous êtes thérapeute vous-même, rendez-vous sur sur Zen-people Home pour trouver un en clic un cabinet que vous pourrez utiliser à l’heure, à la journée, à la demi-journée, etc.

Besançon

D’après des sondages réalisés sur internet, la médecine douce gagne de plus en plus de terrain dans les habitudes sanitaires bisontines. En effet, les chiffres y démontrent une réelle augmentation des offres dans ce sens (acupuncture, aromathérapie, massages, etc.), bien que ces pratiques soient encore non réglementées. Par ailleurs, même le CHU de Besançon envisage un recours aux médecines alternatives pour renforcer l’état de santé des patients. Pour obtenir tous les détails à propos des indicateurs locaux de croissance des médecins douces, Internet est là pour vous. Reste à faire le tri parmi la multitude d’informations.

Villeneuve-d’Ascq

Villeneuve-d’Ascq fait partie des villes françaises ayant enregistré un nombre de requêtes assez élevées en rapport avec les médecines, plus précisément le yoga. Pour cette ville, certains annuaires évoquent environ 2 000 recherches sur les services de yoga, tandis que d’autres affichent des statistiques beaucoup plus importantes. Pour rappel, le yoga est une méthode de soin naturelle fortement prisée pour combattre le mal de dos et l’ensemble des douleurs articulaires. En général, cette discipline naturelle agit également contre l’anxiété et le stress.

Saint-Malo

En France, la cité corsaire de Saint-Malo est très réputée pour ses centres de thalassothérapie. Installés dans la ville depuis 1963, ces sites de soins naturels mettent à la disposition du public des prestations de qualité, réalisées par des professionnels expérimentés. Autant de paramètres qui démontrent plutôt bien la place de cette thérapie douce au sein des méthodes médicinales de la région. D’ailleurs, les chiffres parlent de près de 34,5 % de recherches malouines à propos de cette spécialité.

Arras

Au sein de la commune française d’Arras, l’acupuncture gagne énormément de place, avec plusieurs milliers de demandes sur le web (+ 1800). En fait, cette médecine douce originaire d’Asie est surtout sollicitée à Arras lors d’un suivi médical de grossesse, en complément d’une consultation prénatale conventionnelle. L’acupuncture aide à traiter les petits maux tout le long de la grossesse, à l’instar des angoisses, des insomnies, des nausées, etc. Par ailleurs, les séances sont prodiguées par une sage-femme parfaitement formée, pour des durées allant de 30 à 45 minutes.

Colmar

À Colmar, dans le Grand Est de la France, les sondages affichent une tendance des habitudes médicinales tournées progressivement vers la relaxation. Être en mesure de gérer le stress dans un contrôle efficace et total est l’objectif principal que recherchent les Colmariens à travers cette discipline de soins alternatifs. Ce qui est parfaitement réalisable, d’autant plus qu’une panoplie d’études scientifiques démontre l’apport bénéfique de la relaxation dans la santé du corps. Aussi, les écoles de formation en techniques de relaxation se font nombreuses dans la ville d’Arras, avec près d’une vingtaine recensée. Tout comme le sont également les sites d’application de ces techniques.

Autant de villes de France où vous serez parfaitement servis en matière de médecines douces. Sans oublier les villes de Lille et de Dunkerque, où la sophrologie et l’étiopathie sont respectivement entrain de croître en popularité.