La problématique environnementale est une préoccupation grandissante auprès du grand public. Au-delà de l’éthique, elle débouche aussi sur des réflexions financières intéressantes. La volonté d’économiser de l’énergie par exemple amène, dans le cas de l’immobilier, à rehausser la valeur de son bien. Encore faut-il savoir comment isoler le logement pour assurer des performances énergétiques efficaces.

L’importance de l’isolation

Aujourd’hui, il existe des manières d’évaluer les compétences d’un habitat en termes énergétiques, qui relèvent même de la loi. Le DPE, à savoir le diagnostic de performance énergétique, est ainsi indiqué à toute personne désirant investir dans un bien immobilier. Ce DPE est un certificat précisant plusieurs choses, dont l’état de l’isolation. Car de l’isolation dépend la consommation d’énergie, et que cela est primordial dans la réflexion des acheteurs. Plus de la moitié considèrent cela comme un argument de premier plan, avouant même préférer acheter plus cher un logement si l’énergie y est mieux économisée. C’est en fait un investissement sur les économies de consommation d’énergie par la suite. Isoler son bien n’est donc pas à négliger.

Quels travaux d’isolation entreprendre ?

Pour les maisons, la première chose à envisager est l’isolation dite des combles, dans laquelle on parle aussi d’isoler la toiture. Ces espaces non habités participent de la fuite de chaleur, préjudiciable surtout en hiver. Bien les isoler permet de moins dépenser pour conserver une bonne température à l’intérieur. Il s’agira de doubler l’intérieur de son toit de plaques d’un isolant spécial, ou bien d’y souffler cet isolant sous forme de flocons.
L’isolation peut aussi concerner les murs. Après avoir identifié les façades accusant la moins bonne exposition à la chaleur solaire et recevant en priorité les différents types d’intempéries, on y appose des isolants de types laine de verre. Le sol et les fenêtres, dans une moindre mesure, peuvent être la source d’une déperdition d’énergie, à régler en posant un isolant sous ses dalles ou grâce à un double vitrage.

Erreurs à éviter

Concernant l’isolation, il faut prendre garde à plusieurs écueils. Tout d’abord, il faut veiller à ne pas entamer le cachet de son bien pendant ses mises à niveau d’isolation. Refaire une cheminée est parfois utile en terme énergétique, mais si celle-ci propose un style tout en marbrure cela peut faire perdre de la valeur à tout le logement. Dans le doute, l’aide d’un architecte sera utile.
Ensuite il n’est pas forcément nécessaire de se lancer dans d’importantes rénovations d’isolation, car la prise de valeur dépend d’autres facteurs. La valeur peut connaître une hausse de 30 % comme elle peut se borner à un 2 %. C’est pourquoi il est nécessaire de se renseigner avant sur le type de zone où est situé le bien. Dans certains cas l’argument de l’accessibilité ou du contexte urbain prime.

Bonne idée sur le principe, et éventuellement peu chère, l’isolation est un investissement rentable dans l’immobilier. Toutefois, comme tout investissement, pour connaître l’intérêt de travaux d’isolation, ne pas négliger de calculer si cela va effectivement se répercuter positivement au moment de la vente.